Logo weremember.fr
Logo FacebookLogo InstagramLogo YoutubeLogo Soundcloud

WEREMEMBER, LE PROJET

30% des jeunes Français (18-35 ans) ne « savent pas qu'un génocide a eu lieu pendant la Seconde Guerre mondiale » (source Ifop 2018).

Tandis que les derniers témoins de la Shoah disparaissent et malgré le travail indispensable réalisé par les lieux mémoriels, historiens, enseignants et documentaristes, la transmission de la mémoire des génocides du XXème siècle auprès des jeunes générations reste un enjeu majeur et un défi complexe.

C'est le challenge que veut relever le projet We Remember, plate-forme éditoriale dédiée à la transmission de la mémoire de la Shoah, des génocides des Arméniens, des Cambodgiens, des Tutsi du Rwanda.

Pour « parler » à ces jeunes générations, We Remember veut se démarquer du narratif habituellement utilisé pour transmettre la mémoire des génocides en utilisant les techniques du storytelling.

We Remember a vocation à compléter, sur des supports en adéquation avec les pratiques et usages de partage sur Internet, les travaux plus « classiques » et universitaires sur ces sujets, auxquels sont souvent moins sensibles ce jeune public.

En publiant des contenus narrant des histoires uniques, des parcours de vie, à travers des bd, des vidéos, des podcasts, de l'iconographie... We Remember vise à sensibiliser les jeunes internautes à ces sujets qu'ils ignorent ou connaissent mal.  

Les génocides ont souillé de manière indélébile le XXème siècle. Celui que nous vivons aujourd'hui a mal débuté : crimes de masse  envers les Yézidis, les Rohingyas, les Kurdes, les populations du Darfour, massacre de civils à l'arme chimique en Syrie, persécutions et internement des Ouïghours dans des camps en Chine...

We Remember a pour vocation de transmettre, d'aider les jeunes du XXIème siècle à comprendre les processus génocidaires, à lutter contre tous les négationnismes, le complotisme et les haines racistes et antisémites.

Alain Granat
Directeur de la publication

We Remember a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, de la Fondation Rothschild - Institut Alain de Rothschild, d'Ezra Venture et de Paideia.